mercredi 25 juillet 2018

Sortie Roumégas à Labruguière

COMPTE RENDU désobstruction faille du TADD118


Rédacteur : Pascal Hernandez

Date : Du 22 juillet 2018 au 25 juillet

Participants : 2 -Tim, Sylvana et Pascal Hernandez

Durée : Environ 10 heures



22 juillet 2018
Retour au taad118.
J’habite à quelques kilomètres de là. Matos dans le 4x4 et me voilà reparti vers mon trou fétiche...
J’ai fabriqué 2 pailles et j’ai pété deux morceaux de roche qui rendaient le passage infranchissable. 2 ou 3 autres tirs seront nécessaires pour venir à bout des deux étroitures jumelles et enfin découvrir si au fond où l’on peut distinguer un départ sur la gauche, ça continue ou ça s’arrête. J’effectuerai d’autres tirs le 24…


C'était au tout début, un petit trou...
"Boum"
"BOUM"

Maintenant ça ressemble à ça...


24 juillet 2018
je suis retourné seul au TADD118 et les batteries du perforateur se sont vidées en plein travail et j’ai du laisser le forêt planté dans la paroi. Pour n’être pas venu pour rien j’ai cassé quelques morceaux de calcaire à la massette et burin puis je suis parti pour revenir quelques heures plus tard avec les batteries rechargées et mon aide de camp Tim. Il devait être20h30 environ. J’ai fini le forage, enfoncé la « paille », et « BOUM » !, superbe démolition ! J’avais foré la roche dans un angle où je m’étais demandé si la pression de la roche ne serait pas trop forte, vu tout l’espace qu’il y avait entre la paille et la surface, et que l’effet résultant ne serait qu’un effet de « canon », mais que nenni ! le bourrage au sopalin gorgé d’eau a bien fonctionné et un gros bloc de calcaire s'est arraché de la paroi (réduit en plusieurs morceaux qui jonchent le sol).


Je ne sais pas si demain il sera nécessaire d’user d’autres tirs. Cela devrait passer après avoir déblayé un peu le tas de caillasse. Il me tarde !!! Je suis content de tous ces tirs réussis…





25 juillet désob' de 13h30 à 17h30

3 tirs aujourd’hui, la faille s’agrandit. Après un gros déblayage, moitié en sortant les gravats moitié en les repoussant vers le fond, j’ai essayé de franchir l’étroiture mais ça coince encore un peu, quoique en forçant ça devrait passer mais je ne suis pas certain de bien revenir car il n’y a pas de prise où s’accrocher sans compter qu’il n’y a aucune amplitude de mouvement possible... Demain, je vais « moudre » le dernier bout de roche et tout deviendra un peu plus confortable (relatif). J’ai essayé de prendre quelques photos du fond mais difficile car je suis coincé comme un anchois dans sa boite. Par contre j’ai pu visualiser que sur la gauche ça se rétréci (en hauteur) mais que ça continue… Lorsque j’ai pu m’enfoncer un peu plus dans la faille, j’ai également constaté qu’il faisait plus froid, comme un léger courant d’air mais aspirant (???)... Aujourd’hui, la fumée des tirs s’est vite dissipée et ne ressortait pas par l’entrée…

ça coince encore un peu !
Presque féerique !
Demain, je pense que c’est le dernier tir, et il me faut franchir coûte que coûte cette faille !

Aucun commentaire: