dimanche 12 décembre 2010

Sortie travaux du dimanche 5 décembre à Roquebleu

Texte: Patrick CABROL

But: Travaux dans la cavité.


Participants:

DREAL: Patrick CABROL

Spéléo-Club d'Esparros: Jean Pierre BERMOND

S.C.M.N.E: (ROTARY - R)

Atik BOUWCHADADI

Sylvain APERT

Jean Pierre AUBANTON (R)

Christian et Bénédicte ASSEMAT-MASSE (R)

Pierre PERRUCHIETTI (R)

Bernard et Nadoit TARDIEU (R)

Jean Jacques FERRAND (R)

Chantal GASIA (R)

Guy MARTIN (R)

Laurent BOUISSIERE (R)

Manque Denis, retenu par une réunion du Comité Régional à Mèze.

Arrivée des premiers à 8h45, et des derniers à 9h15.


Travail réalisé:

Premier éboulis d'entrée: le gros bloc qui gênait le passage à fini sa "longue carrière de bloc gêneur". On passe debout, le sac sur le dos ! Il reste à vérifier la stabilité de la petite
lame située au-dessus du passage, et au pire la faire tomber.

Il faudra bien retendre les cordes d'assurances, situées à l'ex seconde échelle fixe. Il est évident que le gros bloc du dessous a ripé vers le vide, d'une vingtaine de centimètres. Il est fantastique de passer presque partout, avec le sac sur le dos.

Nous avons travaillé surtout dans la Salle des Schistes, puis nous avons poussé une petite pointe jusqu'au pied de la montée aux Volcans, en réalisant quelques travaux.

Montée à la salle des Schistes: nous avons posé la corde neuve, qui permet de monter depuis le fond de la galerie, jusqu'à la chatière d'accès à la salle des Schistes. Il était temps, car l'ancien équipement est digne du "musée" de la spéléo. Merci à lui pour ses bons et loyaux services, mais il était temps ! Il faudras maintenant enlever l'ancien équipement, avec la corde brune, ce fut impossible, car les maillons rapides sont rouillés (scie à métaux ?).

Entrée à la salle des Schistes: Denis et Atik ont placé un fer en U au niveau de la dernière montée, pour accéder à la salle des Schistes. Pour la montée, le travail réalisé est parfait, parfaitement positionné et fonctionnel, avec les aspérités naturelles de la cavité. Pour la descente, il faut se tenir aux parois, ça glisse déjà pas mal aujourd'hui, et je ne sais comment cela sera dans quelques sorties, avec l'accumulation d'argile. Je pense qu'il faudra ajouter un nouveau fer pour la descente. Nous verrons cela sur place avec Denis, lors de la prochaine sortie. Entre cette petite montée et la chatière (vers la sortie), les piquets de balisages sont placés, mais pas encore le fil.

Balisage de la salle des Schistes: nous avons enlevé, puis remis à neuf un nouveau balisage dans la salle des Schistes. Ça change beaucoup ! Nous avons aussi mis en place une petite plate-forme de 3 mètres de long sur 40 cm de large, pour aller voir le givre d'aragonite au fond de la salle, pour le plus grand bonheur des photographes, et la sécurité des cristaux.

Descente de la salle des Schistes vers la chatière aval: très beau travail de Denis et Atik, la semaine passée. Il faudra peu être compléter, car il y a déjà eu des glissades à la remontée (la descente se fait souvent sur les fesses).

Galerie après la chatière jusqu'à la salle du Sable: nous avons rien fait dans cette galerie, sauf la pose de deux fer en U, au passage des draperies blanches (demande de Suzanne réalisée). Il n'y a pas à hésiter la prochaine fois, pour en ajouter un troisième en haut, car il en manque un évidemment, et on est obligé de continuer à s'accrocher aux concrétions, qui étaient blanches, ce que l'on veut éviter à tout prix.

Salle du Sable: nous avons fait des marches dans l'argile, à la descente du talus argileux. C'est maintenant tout confort. Il faudra faire tout la balisage. En bas de la salle du Sable, il faut aménager un passage délicat et glissant sur 2 mètres. Il a fallu tenir la main à plusieurs (a voir avec Denis).

Grappe de raisin: nous n'avons pas eu le temps de fixer l'échelle portée là, il y a deux semaines, par Véronique, Alain et sylvain (elle est bien placée), et nous avons ajouté deux fers en U sur la patinoire qui permet de rejoindre la galerie du dessus, au dessous des raisins.

Carrefour "Volcans - Zoubida": nous verrons plus tard l'aménagement.

Talus argileux vers le Salon de Thé: nous avons fait des marches dans la plupart des talus argileux, situés vers les Volcans. Nous avons moins l'impression de faire du patinage parfois "non artistique" !.

Montée du dernier glacis calcitique, vers le Salon de Thé: j'ai connu ce glacis immaculé, et traversé en chaussette. Je retrouve une patinoire dangereuse malgré la corde... triste !. Ce fut là l'une de mes dernière belles chutes en janvier 2010 (je n'ai pas été le seul !). Nous avons posé 4 fers en U, il en faut 7 au total. Il faut aussi refaire l'amarrage de la corde, en haut du glacis.

Durant tout ce parcours, j'ai pu voir qu'il faut refaire 90 % de balisage, qui est mal placé, mal fait, piquets trop grands, trop cours, arrachés etc... sans oublier la rubalise qui est dans un état catastrophique (elle a rempli son rôle et demande une retraite bien mérité). Il y aura quelques journées de bonheur, pour travailler dans ces galeries toujours aussi belles, avec quelques km de fils et piquets à poser.

L'ensemble du groupe, malgré le nombre, a très bien marché, et la bonne ambiance n'a pas empêché de faire du très bon travail. A noter, dans la Salle des Schistes, un repas digne des grandes heures du SCMNE: convivialité, humour, partage. Un grand moment de spéléologie, comme on en avait pas vu depuis longtemps. A refaire !

Je ne pensais pas faire tout ce travail, avec tant de monde non formé aux travaux de protection. Ce fut une journée exceptionnelle, sur tous les plans. Nos recrues rotariennes sont vraiment très bonnes, efficaces et pleines de bonne humeur et de convivialité.

Certains membres se sont proposés de nous donner un coup de main, à la demande en fonction de nos impératifs, ou de nos besoins urgents. C'est avec grand plaisir, que je dis oui. Ils sont tous capable de venir maintenant nous aider au fond de Roquebleu. J'ai aussi proposé une sortie initiation à la Trayolle, pour apprendre à utiliser tous les "ustensiles" du spéléo.

Nos amis rotariens proposent d'organiser une sortie d'initiation à Ponderach, avec les rotariens de Castres qui seraient intéressés, pour certains, par la pratique de la spéléologie. Une sortie à Pondarach est donc à programmer début 2011. Ceci peut nous faire un bon groupe de base, sachant qu'à Toulouse, il y a aussi des demandes de personnes envisageant de faire de la spéléo.

Photos SCMNE - Rotary merci Jean Pierre








1 commentaire:

Club Scmne a dit…

Suite aux commentaires injurieux que je viens de lire, le SCMNE se réserve le droit de traduire devant les tribunaux les personnes mal intentionnées qui cherche à nuire aussi bien à des personnes qui sont en contact avec nous que le club.
Le président:
Denis MATARIN